Toulouse : Que Faire, Que Voir Et Où Dormir ?

Toulouse : Que Faire, Que Voir Et Où Dormir ?

  • Post category:Europe

Le meilleur moment pour avoir un premier aperçu de Toulouse est au coucher du soleil, lorsque la lumière du soleil se reflète sur les briques rouges qui constituent la plupart des bâtiments de cette belle ville française. Ce n’est pas un hasard si on l’appelle “la ville rose”, en raison de la chaude teinte dorée qui se dégage des pierres éclairées par le soleil. Tout est rose à Toulouse : la place du Capitole, la basilique Saint-Sernin, l’hôtel d’Essezat, les couvents des Jacobins et des Augustins. Toulouse est également connue comme la “ville des violettes” en raison du grand nombre de violettes dans la campagne et de leur utilisation en cuisine, en confiserie et en parfumerie.

Et si l’on veut vraiment continuer à parler de couleurs, il y a le vert de la Garonne, de la campagne environnante, des eaux du Canal du Midi. Et puis il y a le grand bleu de l’espace, que vous pouvez découvrir en visitant l’extraordinaire Cité de l’espace. En bref, il y a beaucoup à voir, mais cela ne prend que quelques jours. Sur cette page, nous vous recommandons les 5 endroits que vous devez absolument voir pendant vos vacances ou votre week-end à Toulouse. Et n’oubliez pas de bien préparer votre voyage en suivant nos conseils dispensés sur cette page.

La place du Capitole à Toulouse

La place du Capitole à Toulouse représente le cœur du centre historique de la ville française. Elle tient son nom du Capitoul, les magistrats élus par les différents districts qui, en 1190, décidèrent de construire le bâtiment, aujourd’hui siège de l’Hôtel de Ville.

place du capitol toulouse
Place du Capitole à Toulouse

Et c’est la façade du Capitole qui domine la large place avec ses 8 colonnes roses ainsi que les façades sévères des bâtiments nobles. Dans la petite cour, il y a une statue d’Henri IV et une dalle qui rappelle que le duc de Montmorency perdit la vie ici parce qu’il avait osé s’opposer à Richelieu. À l’intérieur se trouve la salle des Illustres, inspirée de la salle Borghese de Rome. À l’arrière du bâtiment se trouve le donjon carré datant de 1500 avec la tour des archives et une cloche ajoutée en 1873. Dans l’aile droite du chapitre se trouve le théâtre d’opéra et de ballet. Au centre de la place, il n’y a aucun bâtiment, sauf la Croix d’Occitanie ou de Toulouse insérée dans le pavé.

La basilique de Saint Sernin dans la ville rose

La basilique de Saint Sernin est considérée comme la plus belle église romane d’Europe. Le sarcophage contenant les restes du premier évêque de Toulouse, Saint Saturnin, était autrefois conservé ici, mais lorsqu’il est devenu un point de passage obligé pour les nombreux pèlerins de passage, il a été décidé de construire une église plus grande et plus belle.

basilique saint-sernin à toulouse
Basilique de Saint Sernin à Toulouse

La construction a commencé en 1080, mais il a fallu attendre près de trois siècles pour en voir la fin. La tour octogonale en briques roses est immédiatement frappante, avec 5 étages en forme de pyramide et une flèche finale. Sur le côté droit, un arc Renaissance mène à la Porta Miégeville aux précieux chapiteaux sculptés, avec de part et d’autre les statues de Saint Jacques et de Saint Pierre. L’intérieur est majestueux avec 5 nefs et un transept à 3 nefs avec un déambulatoire. L’abside originale en terre cuite et en pierre. en constitue la plus belle partie. Dans la crypte, vous pouvez suivre le “Tour des Saints” qui a rendu cette basilique si populaire auprès des pèlerins. Le trésor contient les reliques de Saint Saturnin et la Vraie Croix.

Le couvent des Jacobins

Le couvent des Jacobins de Toulouse est considéré comme le joyau de l’architecture gothique méridionale et la plus belle église dominicaine d’Europe. Il tire son nom de la rue Saint Jacques à Paris, où les frères dominicains avaient leur siège le plus important.

Église des Jacobins à Toulouse
Église des Jacobins à Toulouse

Construit à partir de 1230, jusqu’en 1380, l’église, le cloître, le réfectoire, la salle capitulaire et la chapelle de Sant’Antonino ont été progressivement ajoutés. L’aspect extérieur massif donné par les briques rouges contraste avec la légèreté de l’intérieur. Spectaculaire “le palmier”, une seule colonne de 23 mètres qui rayonne en forme de palmier et qui supporte à elle seule toute la voûte du chœur. L’église abrite les restes de Saint Thomas d’Aquin, philosophe et fondateur de l’ordre dominicain. En fait, il y avait aussi un magnifique mausolée qui a été détruit pendant la Révolution française. Ne manquez pas une belle promenade dans le silence du magnifique cloître.

Les Musées de Toulouse

Outre le musée de la Fondation Bemberg, Toulouse possède d’autres musées, petits mais intéressants. Nous vous recommandons de visiter le musée Les Abattoirs, qui présente une collection de quelque 2000 œuvres provenant du monde entier, de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

Le musée des Augustins
L’ensemble augustinien de Toulouse

Le point fort de la collection est le rideau réalisé par Pablo Picasso à l’occasion du 14 juillet 1936, “La dépouille du Minotaure habillé en Arlequin”.

N’hésitez pas à rendre une petite visite au musée des Augustins car cela en vaut la peine. Tout d’abord pour la beauté de l’ensemble monastique, puis pour la collection de sculptures classiques, gothiques et de la Renaissance et une galerie de tableaux avec des œuvres allant jusqu’à 1800, dont le Pérugin, Reni, Rubens et Murillo.

L’hôtel D’Assezat à Toulouse

L’hôtel d’Assezat est considéré comme l’un des plus beaux palais Renaissance de France. Il tient son nom de Pierre d’Assezat, qui a fait fortune dans les années 1500 dans le commerce des pastels et a pu se permettre la construction de ce palais privé inspiré de la cour carrée du Louvre.

Hôtel D’Assezat à Toulouse

L’architecte Nicolas Bachelier a réussi, avec habileté, à satisfaire la demande du riche marchand de faire construire un palais avec la superposition des trois ordres architecturaux : dorique, ionique et corinthien. En réalité, le projet de d’Assezat était beaucoup plus ambitieux, mais ses voisins ne voulant pas vendre le terrain, il a dû renoncer. En fait, il n’a pas profité une minute de son palais car il est mort quelques années avant l’achèvement des travaux. Il a appartenu à ses descendants jusqu’à la fin des années 1700 et abrite aujourd’hui le musée de la Fondation Bemberg avec des œuvres de Cranach, Toulouse-Lautrec, Picasso, Modigliani, Pissarro, Clouet, Manet, Tintoretto et la plus grande collection d’œuvres de Pierre Bonnard. Le bâtiment abrite également l’Académie des Jeux Floraux, la plus ancienne société littéraire d’Europe (1323).

Où dormir à Toulouse ?

Toulouse est une ville touristique, un point de transit pour les pèlerins qui se rendent à Saint-Jacques-de-Compostelle et les personnes qui visitent les entreprises aérospatiales.

appart hotel à toulouse
Où dormir à Toulouse ?

Il existe donc une bonne offre d’hébergement allant des hôtels de luxe aux grandes chaînes en passant par les petits B&B. Excellent aussi la présence de résidences, d’appartements, d’auberges et de camping. Pour une chambre 3 étoiles dans le centre ville, vous dépensez environ 70 euros.

Vous pouvez également profiter des appart hôtel proposés dans le centre ville ou au au cœur du pôle aéronautique de la ville rose. Seul ou en couple, vous serez hébergé dans des studios ou des T2 comprenant une kitchenette pourvue de tout l’indispensable ainsi que d’une salle de bains intégrant une baignoire. Suivez ce lien afin d’en savoir plus pour réserver.