7 Faits Marquants De La Grèce Continentale

7 Faits Marquants De La Grèce Continentale

  • Post category:Europe

Les îles grecques sont souvent celles qui attirent le plus l’attention des voyageurs, avec les maisons en plâtre blanc de Santorin, la scène de fête en Crète et les plages parfaites de Zante. Mais regardez au-delà des fêtes et des rivages parfaits, et vous découvrirez que la Grèce continentale possède également de nombreux trésors naturels et historiques, ainsi que des paysages à couper le souffle.

Dans notre liste, nous avons inclus des villes anciennes, des temples et des réserves naturelles emblématiques qui valent la peine d’être visitées lorsque vous voyagez en Grèce continentale.

Les îles grecques sont souvent celles qui attirent le plus l’attention des voyageurs, avec les maisons en plâtre blanc de Santorin, la scène de fête en Crète et les plages parfaites de Zante. Mais regardez au-delà des fêtes et des rivages parfaits, et vous découvrirez que la Grèce continentale possède également de nombreux trésors naturels et historiques, ainsi que des paysages à couper le souffle.

Dans notre liste, nous avons inclus des villes anciennes, des temples et des réserves naturelles emblématiques qui valent la peine d’être visitées lorsque vous voyagez en Grèce continentale.

1. Athènes

Selon beaucoup, Athènes est le lieu de naissance de la civilisation moderne. Que ce soit vrai ou faux, c’est certainement une métropole magnifique et importante sur le plan historique. Dans toute la capitale grecque, vous trouverez des constructions qui remontent à la Grèce antique, et la plus emblématique est incontestablement l’Acropole d’Athènes. Cette fortification se trouve sur une colline au milieu d’Athènes et domine presque toute la ville. Se promener, voir les temples et imaginer les événements d’il y a des milliers d’années est un must pour visiter Athènes, car l’Acropole incarne la Grèce antique.

D’autres incontournables historiques à Athènes sont le temple de Zeus Olympien avec ses colonnes majestueuses, et l’Agora antique, vestiges d’un important lieu de rassemblement dans l’Athènes antique.

Outre l’architecture et l’atmosphère historiques, Athènes dispose d’un large éventail de musées. Pour une plongée plus profonde dans le passé de la Grèce, visitez le Musée archéologique national avec ses fouilles et ses manuscrits séculaires. Les amateurs d’art ne devraient pas manquer le musée Benaki avec ses expositions sur le folklore et les bijoux grecs.

Les jardins nationaux sont un excellent endroit pour se détendre ou faire une pause dans les sites culturels, pique-niquer ou visiter le zoo miniature dans ce parc de 16 hectares.

2. Le mont Olympe

Non seulement les théâtres et les temples rappellent aux voyageurs le riche passé et les légendes de la Grèce, mais le mont Olympe joue un rôle important dans la mythologie grecque en tant que lieu où vivent les dieux. Le plus haut des nombreux sommets de l’Olympe, Mytikas, s’élève à 2918 mètres au-dessus du niveau de la mer. Selon les mythes, le mont Olympe n’est rien de moins que le trône de Zeus.

L’activité la plus courante est la randonnée sur l’un des sentiers de cette réserve mondiale de la biosphère et l’ascension du sommet des Mytikas ou Skolio (2911 mètres). Réservez deux ou trois jours pour l’aller-retour vers l’un ou l’autre des sommets à partir du départ du sentier de Prionia. Sur n’importe quelle piste, vous verrez de belles forêts, des ruisseaux et des petits lacs.

Le mont Olympe et sa réserve luxuriante sont accessibles depuis la ville de Litochoro.

3. Argos

Si vous considérez qu’Argos (Argus) était le fils de Zeus dans la mythologie grecque, vous savez que vous vous dirigez vers un lieu monumental lorsque vous vous rendez dans la ville d’Argos. Cette municipalité est habitée depuis environ 3000 avant J.-C., et les vestiges de toutes les civilisations antiques sont clairement visibles partout.

Le superbe théâtre est probablement la structure la mieux conservée de la période hellénistique. Au moment de sa construction, en 320 avant J.-C., le théâtre pouvait accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs lors de spectacles de danse et de musique. De nos jours, vous pouvez toujours monter les escaliers et trouver un siège sur les murs partiellement effondrés.

Les autres points forts de cette vieille ville sont le château de Larisa, une ruine pittoresque qui se trouve au sommet d’une haute colline surplombant la ville, et l’intrigant musée archéologique d’Argos avec ses découvertes de la Grèce antique.

4. Delphes

Delphes, célèbre pour son oracle, est une autre étape incontournable d’un voyage dans la Grèce historique, puisqu’elle abrite un immense complexe de temples. Cette ville située au sud de la Grèce continentale était autrefois un site religieux sacré où l’on vénérait le dieu Apollon. Aujourd’hui, c’est le sanctuaire qui attire la plupart des visiteurs dans cette modeste ville. Le temple d’Apollon est le point de mire de cette vaste zone, mais le stade olympique et le brillant théâtre valent la peine de poursuivre le chemin.

Pour obtenir des informations générales sur le complexe religieux fouillé, passez par le musée archéologique de Delphes et admirez les statues archaïques, les anciennes fouilles et les morceaux de colonnes hellénistiques originales.

La nature autour de Delphes est magnifique. À l’ouest de Delphes, le long de la route principale, vous avez une vue splendide sur une vallée luxuriante ; cette plaine est parsemée d’oliviers et entourée de magnifiques montagnes. Pour des vues encore meilleures, faites une promenade au Mont Parnassus. Cette montagne est un sanctuaire pour la faune et un paradis pour les randonneurs, située à seulement 40 kilomètres de la ville. En hiver, cette montagne devient un lieu de prédilection pour le ski.

5. La forêt de Dadia

La forêt de Dadia est une réserve naturelle située à l’extrême nord-est de la Grèce, non loin de la frontière avec la Turquie. La zone protégée de cette forêt, entièrement nommée Parc national de la forêt de Dadia Lefkimi Soufli, est un havre pour les amateurs de nature. Sa flore abondante et ses nombreux animaux rares font de la forêt de Dadia un parc national d’une grande importance en Europe.

Les pins et les chênes dominent cette réserve, qui abrite 400 types de plantes et une faune très rare et unique dans la région. Sur les quatre vautours natifs d’Europe, trois vivent dans les épaisses forêts de Dadia. C’est une zone propice à l’observation des oiseaux de proie ; on y trouve de nombreux types d’aigles et de faucons, ainsi que six espèces de chouettes. En explorant la forêt de Dadia, vous pourriez rencontrer des mammifères tels que des cerfs, des loups, des blaireaux et des loutres.

En tant que visiteur, il est assez facile de découvrir soi-même les trésors de la forêt. Le centre d’information fournit toutes les informations et présente des documentaires sur le parc et ses habitants. Vous pouvez choisir parmi quatre sentiers de promenade différents ; suivez le chemin jaune ou orange qui part du centre d’information pour vous rendre à l’observatoire des rapaces. Vous pourrez y voir des vautours se nourrir de carcasses à distance et des aigles tourner en rond. Cet observatoire est l’un des points forts de cette réserve naturelle. Apportez une jumelle pour mieux voir les oiseaux.

6. Nafplio

Nauplie est un comté tout à fait charmant situé dans une baie, sur la côte du golfe Argolique. Vous y trouverez tous les ingrédients qui rendent les vieilles villes grecques si agréables : maisons en plâtre, fleurs éclatantes et tables de tavernes traditionnelles réparties dans les rues pavées. En raison de sa situation stratégique sur la mer, Nauplie était un acteur crucial dans le commerce grec au Moyen Age, mais aussi une cible permanente pour les ennemis. Les fortifications construites pour tenir les ennemis à l’écart sont toujours exposées et accessibles au public voyageur.

L’un des bastions les plus reconnaissables est la forteresse de Bourtzi, une structure qui semble flotter sur la mer. Ce fort a été construit au XVe siècle pour tenir les pirates à distance et peut être atteint par bateau depuis Nauplie.

Si vous avez besoin d’un exercice, montez à pied jusqu’à la forteresse vénitienne de Palamidi. En raison de son jeune âge – le fort date du 18e siècle – la construction est intacte, et assez impressionnante aussi. Du sommet, vous pourrez profiter de la vue sur la mer, la baie et la charmante ville de Nauplie elle-même.

7. Météores

Spectaculaire” et “beau” sont de faibles sous-entendus pour décrire le charme enchanteur que les Météores exercent sur chaque visiteur. Cet ensemble de formations rocheuses, situé à 350 kilomètres au nord-ouest d’Athènes, n’est pas votre tas de pierres habituel. Les surfaces plates des piliers de pierre sont recouvertes d’un ensemble de monastères, ce qui en fait un spectacle incroyable. C’est surtout la situation dans une vallée qui fait que les abbayes surélevées se distinguent vraiment.

Les monastères actuels ont été construits au 14ème siècle, mais avant cela, les moines vivaient déjà dans des grottes creusées dans les formations rocheuses. La plupart des bâtiments sont accessibles, et un itinéraire de promenade relie tous les monastères.

La ville de Kalabaka est la base pour explorer les Météores. De là, vous pouvez réserver une visite des monastères ou organiser un service de navette pour le départ et explorer les cloîtres par vous-même. Si vous décidez de vous promener seul, vous pouvez suivre une piste forestière pour revenir en ville après avoir vu le dernier monastère.

Résumé

Les vestiges de l’histoire séculaire de la Grèce donnent au continent de cette nation du sud de l’Europe son âme et son charme. Bien que les vestiges de la Grèce antique attirent la plupart des touristes dans le pays, il y a plus à découvrir. Disséminés sur le continent, vous trouverez des temples, des monastères étonnants et des réserves naturelles fascinantes qui attendent d’être découverts.